Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Les fourmis

Nous ne pouvons parler des pucerons qu'après avoir observé les fourmis...

Elles contribuent à la prolifération des pucerons. Très friandes du miellat qu'ils sécrètent en suçant la sève, les fourmis mènent les pucerons dans les branches des arbres et des arbustes et sur les plantes du jardin où elles pratiquent l'élevage intensif.

Au verger, débarrassez-vous en mettant des bandes de glu sur les troncs des arbres infestés. Ailleurs détruisez les fourmilières en leur versant de l’eau bouillante dessus, laissez agir et répétez l’opération. Les gourmands de tomates feront un excellent répulsif ainsi que la décoction de lavande.

Les Pucerons

Verts, noirs, blancs, roses, cendrés ou encore lanigères, il existe de nombreux types de pucerons qui parasitent les plantes d'ornement, les légumes du potager, les arbres fruitiers et même les plantes d'intérieur !

Puisant leur nourriture dans les plantes, ils provoquent des déformations des feuilles, inhibent la croissance et sont vecteurs de maladies .

Le traitement contre les pucerons doit se faire avec précaution car même les produits autorisés en agriculture biologique (pyrèthre, roténone) sont nocifs pour les auxiliaires (coccinelles, hyménoptères, etc...).

Il faut impérativement traiter dès le début de l’attaque, car les pucerons prolifèrent très vite et peuvent occasionner de gros dégâts et favoriser l’apparition de maladies telles que la fumagine .

Lutte biologique :

Il faut favoriser l'usage de produits à base de savon et d'acide gras.
L'effet est radical : le savon asphyxie les insectes en bouchant les pores respiratoires.

Pour éradiquer l'invasion des pucerons sans nuire aux autres insectes (abeilles, papillons...), vous pouvez traiter avec du purin de fougère et savon noir. Si vous paillez vos cultures faites le si possible avec des fougères fraîches (très efficace pour les tomates).

Vous pouvez aussi utiliser une décoction de feuilles de rhubarbe. Couper 500g de feuilles de rhubarbe en lanières, les faire macérer dans 5l d'eau froide pendant 24h. Ensuite faire bouillir le tout 30' laisser refroidir puis filtrer le liquide. Conserver dans des bouteilles au noir. Ce liquide contient un acide qui paralyse les pucerons et les tue. Bien plus efficace que la plupart des produits chimiques.

Le purin d'ortie, écologique et modérément efficace est obtenu par macération de feuilles hachées dans l'eau. A pulvériser sur les zones infestées.

Autre remède très efficace : la bande de glu sur support jaune, couleur qui attire les insectes (plus facile d'utilisation dans les serres).

Les insectes auxiliaires :

Les prédateurs naturels jouent un rôle important dans la lutte contre les pucerons .

On trouve aujourd'hui à la vente des larves de coccinelles, qui dévorent chacune jusqu'à 800 pucerons pendant leur transformation à l'état adulte (2 à 3 semaines). Ensuite, le rythme de croisière s'établit à 150 par jour : un redoutable prédateur !

Encore plus voraces, les larves de chrysopes qui peuvent éliminer jusqu'à 60 pucerons par jour pendant leur cycle larvaire, d'une durée d'un mois environ.

Les plantations répulsives :

C'est entre autre le cas des oeillets d'inde, de la menthe, du thym et de la sarriette.

A planter prés des plantations régulièrement attaquées.

Partager cette page

Repost 0
Published by yaplukajardiner

Yaplukajardiner

  • : Le blog du jardinier fainéant...
  • : LES PETITS TRUCS POUR JARDINER AVEC PLAISIR EN LIMITANT LES CONTRAINTES.
  • Contact

ABONNEZ-VOUS!

N'hésitez pas, la newsletter vous tient au courant dès la parution d'un nouvel article, et vous permet de profiter sur le champ des conseils saisonniers qu'il contient...

Je suis CONTRE LA PUBLICITE, ce blog est gratuit , les spots qui apparaissent sont indépendants de ma volonté et ne correspondent pas à la mentalité de ce blog!! Ignorez-les svp. Désolée de ces désagréments...